Louis-Léon Normandeau

Ndlr : Grande Ligne publie ici les contenus iconographiques et textuels du parcours d’interprétation Place Feller installé devant l’église Roussy à Saint-Blaise (Québec).

« Quoi, pensais-je en moi-même, une femme peut-elle m’éclairer en matière de religion? Car c’était en ce but que je m’étais rendu à la Grande-Ligne. (…) Je lui dis comment mes vues sur la religion s’étaient changées, surtout après avoir lu la Bible. Après lui avoir posé quelques questions, auxquelles elle ne manqua pas de répondre, (…) je vis à mon grand étonnement que j’étais protestant. »

L-L Normandeau, Souvenirs de Madame Feller

 Léo Normandeau

Né en 1812, Louis-Léon Normandeau fait ses études classiques à Québec, où il est ordonné prêtre à l’âge de 23 ans. En 1838, alors qu’il était vicaire à L’Acadie, la lecture du Nouveau Testament le pousse à revoir certains dogmes catholiques et à se convertir au protestantisme. Il se joint à la mission de la Grande-Ligne, comme enseignant à l’Institut Feller dont il devient directeur en 1868. Durant l’été, il se faisait colporteur de Bible.