L’enseignant et le colporteur

Ndlr : Grande Ligne publie ici les contenus iconographiques et textuels du parcours d’interprétation Place Feller installé devant l’église Roussy à Saint-Blaise (Québec).

Persécutés en France aux 16e et 17e siècles, les huguenots trouvent souvent refuge en Suisse, où le protestantisme devient la religion officielle dès 1528. L’Église protestante s’y développe, évolue et génère, au 19e siècle, un important mouvement missionnaire. Issue de ce mouvement, la Société des missions évangéliques de Lausanne envoie ses premiers missionnaires franco-protestants, dont Henriette Feller et Louis Roussy.

Arrivés en 1835, Feller et Roussy s’installent d’abord à Montréal : lui va de foyer en foyer pour présenter la Bible et elle offre un enseignement gratuit à ceux qui désirent apprendre à lire.

Feller-jeune-H-Wyeth-1 poioh

L’accueil est rude : dénoncés par le clergé catholique, souvent brutalisés par la population, ils doivent fermer la petite école qu’ils avaient réussi à ouvrir. L’année suivante, ils s’installent à la Grande-Ligne, alors une « terre de colonisation », accueillis dans la maison de Jean-Baptiste Lévêque et d’Isabelle Lord (ou Lore) et leur 5 enfants.

Dès février 1837, MgrLartigue, évêque de Montréal, reçoit du curé un rapport alarmé : 11 foyers  sont convertis au protestantisme – 53 personnes au total! Les classes et les réunions se tiennent dans le grenier de la maison Lévêque, encore visible aujourd’hui.

Maison Feller